Un monde fantastique où il est possible d'incarner un personnage et de vivre d'incroyables aventures.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Nùliens

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin
Messages : 34
Date d'inscription : 01/04/2018
Age : 26
MessageSujet: Les Nùliens   Jeu 10 Mai - 12:04

Les Nùliens




Généralités

Noms : Les asservis, les serviteurs, les esclaves...
Longévité : Identique à celle d'un humain.
Densité : Moyenne, ils sont moins nombreux que les humains.
Lieux d'habitation : Principalement sous les climats continentaux, océaniques et méditerranéens. On en trouve en majorité à Elianthir et Aÿra.




Physionomie

En tous points semblables aux humains, les Nùliens se caractérisent généralement par leur beauté. Ils ont les traits doux, de grands yeux, souvent très colorés ou aux teintes fantasques, et porte très souvent les cheveux longs, même les hommes. Si leur ascendance est métissée, ils peuvent présenter des particularités commune à ce peuple (oreilles légèrement pointues pour les elfes, par exemple).


Mentalité

Les Nùliens sont pour la plupart très accueillants, ouverts et sociables, ce qui leur permet de faire de nombreuses rencontres, nécessaires dans leur cas. Ils ne sont que rarement extravagants, et même s'ils ne sont pas timides, ils auront un caractère assez posé et discret. Ils apprécient toutes les autres races, sans distinction, même ceux qui ne les aiment pas ou qui veulent les asservir de force, mais cela ne signifie pas qu'ils sont naïfs. Ils resteront méfiants envers les Célestiens et certains elfes, qui recherchent activement un lien avec un Nùlien.

Cela dit, les étrangers ne sont pas acceptés dans les villages nùliens, quels qu'ils soient (maîtres, amis, amants...), au contraire des enfants si l'un de leurs parents est Nùlien.


Compétences raciales

Les Nùliens sont connus pour leurs abnégation et leur extrême docilité. Ils vivent pour servir un Maître ou une Maîtresse et feront tout pour le ou la satisfaire, quel qu’en soit le prix. Ils n’ont peur que du rejet ou de la déception de la personne qu’ils servent, ce qui peut les amener à braver des dangers considérables.

Ils sont capables d’apprendre rapidement n’importe quelle langue (à l’exception du Celestis et du Drakonis), ce qui leur permet de ne pas avoir de barrière quant à leur servitude.

C’est le Nùlien qui choisit son maître grâce à sa capacité à ressentir “l’alchimie” qu’il peut y avoir entre les gens. À partir de là, il va proposer au futur maître un contrat spirituel pour qu’ils se lient. Si le maître accepte, le lien est créé ; dans le cas contraire, c’est un coup très dur pour le Nùlien qui, rejeté, peut avoir besoin de temps pour repartir à la recherche d'un Maître.

Grâce à ce lien, le maître et le Nùlien se renforcent mutuellement, ils sont plus résistants, plus vifs et en meilleure santé lorsqu'ils sont ensemble. Ils sont aussi capables de communiquer par télépathie.




Langue

Aucune qui leur est propre. Pendant l’enfance, ils utilisent celle de leurs parents ou l’Ikhera (aussi appelée Langue Commune), puis ils apprennent celle de la personne qu’ils servent.


Culture

La culture nùlienne est très discrète, ce qui fait qu’elle peut sembler inexistante. En réalité, un enfant qui grandit au sein d’une famille nùlienne ou avec un individu nùlien apprendra très tôt comment servir convenablement, ainsi que tout ce qui peut lui être utile dans sa recherche de son maître ou de sa maîtresse. Ainsi, il pourra étudier les arts (musique, poésie, peinture ou dessin), la danse, le commerce ou la gestion, l’escrime ou l’équitation…
Tant qu'un Nùlien n'a pas de maître, il portera les vêtements et les bijoux fabriqués par son peuple. Les habits sont en général légers et fins, ils peuvent porter des sandales, des boucles d'oreilles, des diadèmes, colliers, et bracelets, principalement en argent et incrustés de pierres claires (blanc, bleu, vert). Ils évitent l'or et le rouge, qui représentent le pouvoir.

Il est important de comprendre que la servitude d’un Nùlien ne s’apparente pas à de l’esclavage, et que le Nùlien ne souffrira pas d’être asservi. Bien au contraire, il ne s’épanouira que s’il peut servir ; et dépérira s’il vit sans. Quoi que lui demande son maître, il obéira, sans jamais se montrer réfractaire ou indiscipliné, et il n’aura de cesse que lorsque son maître sera satisfait.

Ils chercheront aussi à montrer la puissance et la valeur de leur maître à travers leur docilité et leur obéissance, et, si leur maître l’autorise, ils serviront aussi ses invités ou ses proches. À l’inverse, posséder un Nùlien étant un privilège et considéré comme un luxe, un maître pourra chercher à vêtir son serviteur de beaux atours ou de bijoux.

Ils portent presque tous les cheveux longs, homme comme femme. Leur chevelure est un symbole de leur docilité et de leur servitude, et leur maître les leur coupera ou les rasera s’il a été particulièrement déçu. Il n’y a cependant pas de signification quant à leur longueur.

Les Nùliens préfèrent vivre sous un climat tempéré, ils n'aiment pas beaucoup le froid, et même s'ils supportent la chaleur, leurs pouvoirs seront amoindris s'ils vivent en milieu aride ou équatorial.


Croyance

Ils n’ont pas de croyance particulière puisque tout leur être est tourné vers la personne qu’ils servent.




Société

Les Nùliens ayant tous une personnalité docile et obéissante, il n’y a pas de hiérarchie parmi eux. Un Nùlien plus âgé ou expérimenté pourra enseigner ce qu’il sait aux plus jeunes, mais il sera considéré comme l’égal des autres, quel que soit son âge.

Les villages nùliens regroupent les individus qui n'ont pas encore de maître, ceux qui ont perdu le leur (par rejet ou par décès), et les mères venues donner naissance, si le maître n'autorise pas l'accouchement dans sa demeure. Tous les âges sont donc représentés. Les maisons sont échangeables, puisque les Nùliens n'y vivent pas durant leur servitude, et n'importe qui peut en occuper une si elle n'est pas habitée. Comme il n'y a pas de chef (cela signifierait qu'un Nùlien fait preuve d'autorité et de dominance), c'est la communauté qui apprend à un nouvel arrivant quelles sont les maisons libres.

Les étrangers n'étant pas autorisés dans ces villages, il n'y a donc que des Nùliens (ou des métis), et pour la majeure partie, leur emplacement est inconnu. On dit qu'ils sont cachés dans les forêts, sous des collines, ou au fond des ravins. Les seuls à être connus se trouvent au Seihan et au Lohrs, pays à l'ouest d'Agrétia..

En revanche, un Nùlien qui ne possède pas de maître aura tendance à être incompris, mais au lieu de faire l'objet ségrégation et de rejet, il obtiendra la compassion de ses semblables, qui chercheront alors à l’aider.


Histoire et origines de la race

Les Nùliens étant extrêmement discrets, personne n'a jamais pu déterminer qui ils sont vraiment, ni d'où ils viennent. Eux-même ne semblent pas le savoir, puisqu'ils se concentrent sur le présent et la satisfaction de leur maître. Dans tous les peuples connus et de tout temps, on a pu voir des Nùliens nouer des liens avec des maîtres de toutes races. Leur magie innée demeure un mystère.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://valkarna.forumactif.com
 
Les Nùliens
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les liens du sang
» Pazapas "BISCORNUS" - Liens
» Liens pour enfants (et mamans) ;)
» Aide cherche .cab mettre 4 ou 5 ligne dans le menu demarrer(resolu)+ liens rapides(resolu :) )
» Jeux chiants, liens marrants !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Valkarna :: L'essentiel :: Fondamentaux :: Encyclopédie :: Races jouables :: Nùliens-
Sauter vers: