Un monde fantastique où il est possible d'incarner un personnage et de vivre d'incroyables aventures.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tyleìron

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Cfetuv
Messages : 8
Date d'inscription : 07/04/2018
Age : 20
MessageSujet: Tyleìron   Ven 18 Mai - 16:56

Elianthir
Tyleìron


Résumé : Climat très froid, peu peuplé et isolé, pacifique, peu puissant, entente commerciale avec le Brynan et l'Ehìlvan, pouvoir délocalisé à l'Ehìlvan, faible mixité raciale.




Climat : Subarctique et polaire (étés froids et hivers glaciaux)
Etendue : Monts d’Argent (sud), archipel de Sollèn inclus (nord)
Gentilé : Les Tyleìrien(ne)s
Occupants : Elfes Sern Eìra principalement, quelques Nains Snag à Mezhdù, mixité de ces peuples avec quelques humains dans les villages les plus austraux (Albelan, Beìnnhaim)
Economie : Moyenne
Commerce :
Export : poisson, boeuf musqué (viande, laine), vêtements, tapis, fourrures (renard, loup)
Import : thé, aromates, alcool, huile…
Facilité : ports sur les côtes, route jusqu'à Escunord, puis voie fluviale vers le Brynan, par bateau vers l'Ehìlvan.
Faction : Les Sylves
Situation politique : Territoire annexé des Sylves (l’Empereur se situe à Ansterìon) dirigé par délégation par un archonte elfe. Paix entre les différents peuples.



Histoire


Le Tyleìron resta longtemps inhabité en raison de son climat difficile. Ses premiers habitants, les Elfes Sern Eìra, avaient quitté leur terre natale ravagée par les guerres ; le climat leur plu et ils s’y installèrent. C’est à cette époque que Rhìadden, la future capitale, fut établie. La construction du temple de Galaìn et l’avant-poste Tarantìeth datent de cette époque.

Pacifistes, les Elfes ne ressentirent pas le même besoin d’expansion que d’autre nations, mais ils étaient des voyageurs avides de connaissances, ce qui les poussa à rencontrer leurs voisins. Afin de paraître plus puissant, le souverain des Elfes chercha à unir tous ses homologues sous sa bannière, mais quelques peuples s’y opposèrent. C'est ainsi que la faction des Sylves naquit, rassemblant Sern Eìra et Sern Caedwin (même hors Tyleìron).

Plusieurs millénaires passèrent. En gagnant en puissance économique, le Brynan, son voisin du sud, chercha à s’étendre, et donc à déloger les Sern Eìra du Grand Nord pour récupérer leur territoire. L’avant-poste Tarantìeth tint bon, mais les conflits lassèrent les Elfes, qui décidèrent de répliquer (voir Brynan pour plus d’informations sur la guerre).

Un traité de paix fut signé entre les deux nations. Le Roi des Sylves fit ouvrir Tarantìeth, qui fut rebaptisé en langue commune Escunord - le Bouclier du Nord - en mémoire aux siècles d’attaques auxquels il a survécu.

Quelques Hommes et Nains Snag se joignirent bien plus tard à des Elfes Sern Eìra pour établir les villages de Beìnnhaim et Albelan.

Lorsque la Couronne partit pour Ansterìon, le Roi se proclama Empereur, en raison des différents territoires et peuples qu’il possédait.


Lieux principaux




Rhìadden

C’est le château du seigneur et archonte des elfes tyleìriens. Fondé quelques dizaines de millénaires plus tôt par le premier Roi des Elfes, il s’agit de l’édifice connu le plus ancien de Tyleìron. Construit en grande partie dans la montagne, seules quelques unes de ses salles émergent de la roche. Des colonnes et des arches de verre et de cristal remplacent la glace qui pourraient fondre à l’intérieur du palais. Bien que supposément froid à cause des conditions météorologiques de la région, le château et sa petite ville font partie des lieux les plus confortables et chaleureux du Grand Nord : tapis, fourrures, coussins, fauteuils, géothermie… Les maisons sont en réalité des cavités disposées tout le long d’interminables corridors creusés dans la roche. Des salles plus grandes servent aux communs (bibliothèque, salle des fêtes…).

Il n’y a que des Elfes qui vivent à Rhìadden, mais les voyageurs sont les bienvenus tant qu’ils respectent les lieux et leurs hôtes.



Elaìnys

Petit village situé sur l’une des îles principales de l’Archipel de Sollèn, il est le lieu de vie elfique le plus septentrional d’Elianthir - les autres îles n’étant habitées que par des marginaux ou des ermites. Etabli afin d’offrir un refuge aux pêcheurs et aux chasseurs, il est devenu par la suite le port principal de l’archipel.

De la même façon que Rhìadden, dont il a recopié la structure, le village est principalement troglodyte.


Mezhdù

Village nain construit à flanc de montagne, il est le seul hameau au nord des Monts d’Argent à n’être habité que par des Nains. Vivant principalement de la pêche, les Nains profitent des échanges commerciaux maritimes de la région pour se fournir en ce qu’ils ne peuvent produire eux-mêmes.


Ffindaen

Fondé par les premiers elfes Sern Eìra le village fut abandonné lors des Grands Froids, suite d’hivers particulièrement rigoureux qui rendait la vie presque impossible en Tyleìron. Le hameau fut repris plus tard par quelques habitants de Rhìadden qui le réparèrent et le reconstruirent afin qu’il puisse être de nouveau habité.

Le lac est perpétuellement gelé.



Bhaìllyn

Village elfe situé à l’ouest de Rhìadden, qui prospère grâce à l’élevage du bœuf musqué, dont il récupère la laine pour fabriquer vêtements, couvertures et tapis. Le port de Gwyndraeth, sur la rive, permet l’exportation de ces produits qui sont grandement appréciés de l’autre côté d’Elianthir.

Les maisons sont faites de blocs de glace taillés qui leur donne l’aspect de diamants à facettes. Serrées les unes contre les autres, les habitations créent des ruelles étroites protégées du vent et de la neige. Des puits permettent de chauffer par géothermie.



Temple de Galaìn

Ce temple abandonné permettait aux premiers elfes Sern Eìra et au Roi de fêter les Périodes Lunaires, lorsque l’astre est très présent dans le ciel (principalement l’hiver). Le culte de la Lune est très fort encore aujourd’hui, bien que les elfes ne se déplacent plus à Galaìn.

L’édifice a été construit et taillé à même la roche à l’intérieur d’une vaste grotte. Qui sait ce qu’il s’y trouve maintenant...



Beìnnhaim et Albelan

Ces deux villages ont été construits par les elfes Sern Eìra qui déploraient la mentalité conservatrice de leur peuple, par des Nains Snag désireux de découvrir d’autres manières de vivre, et par des Humains qui souhaitaient s’éloigner de leurs semblables. Albelan est le premier à avoir été fondé, grâce à l’avantage que fournissait la quantité non négligeable de poisson sur les côtes. Beìnnhaim quant à lui, profita de la présence d’un important filon de fer et de charbon dans les montagnes.

Aujourd’hui, il s’y trouve autant d’elfes, de nains, que d’humains, bien que les unions inter-espèces restent rares.



Escunord (Tarantìeth)

Ce bastion vieux de près d’une dizaine de millénaires contrôle tout passage par la route entre le Grand Nord et le reste d’Elianthir. Fondé afin de protéger son peuple d’attaques étrangères, il fut, bien longtemps après le transfert de la royauté à Ansterìon, repris par les Hommes. Il adopta alors le nom d’Escunord, issu de la Langue Commune afin de ne privilégier aucune faction. Il ne sert guère plus que comme fort de passage. Des auberges et des écuries sont à la disposition des voyageurs.


Glanfeydd, Gwyndraeth et Fuìsne

Ces trois villages portuaires ont été fondés afin de créer des routes commerciales vers la mer depuis Rhìadden. Glanfeydd, le premier à avoir été établi, permettait aussi au Roi des Elfes et à sa cour de se rendre au Temple de Galaìn. Lorsque la Couronne a déménagé à Ansterìon, le port a perdu de l’importance, et il fut alors primordial d’en avoir un autre à disposition, et plus proche que Glanfeydd. C’est ainsi que Gwyndraeth fut fondé. Fuìsne, quant à lui, apparut peu après Ffindaen afin de créer une route commerciale maritime. Les maisons, principalement de bois, sont pour la plupart protégée du vent par des rochers, des collines, ou de hautes palissades. La vie y est difficile en raison des bourrasques glaciales qui viennent de la mer.


Les auberges, relais et étapes

Ils sont relativement peu nombreux comparé aux autres régions d’Elianthir, en raison de la difficulté du climat : peu de restaurateurs acceptent de vivre au milieu de la toundra sans une promesse de livraison de vivres quotidienne. La plupart se trouvent sur la route principale, qui relie Rhìadden à Escunord.


La Commanderie

Tour de guet située à la croisée de plusieurs routes commerciales, elle contrôle toutes les marchandises qui transitent par la route dans le Grand Nord, l’impôt ainsi prélevé est envoyé à l’archonte elfe de Tyleìron. Une auberge est mise à disposition des marchands et des voyageurs, ainsi qu’une écurie.


Distances



Distances en kilomètres, pour un trajet à pied, à allure de marche.

NB : environ 30 kilomètres par jour pour un Humain, un Elfe ou un cavalier, compter moins pour un Nain à pied, un enfant ou une personne invalide ou blessée. Attention à prendre en compte le relief et le climat dans le cas d’un trajet direct et non par la route.


Paysages:
 

Carte HD:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tyleìron
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Valkarna :: L'essentiel :: Fondamentaux :: Encyclopédie :: Géographie :: Elianthir-
Sauter vers: