Un monde fantastique où il est possible d'incarner un personnage et de vivre d'incroyables aventures.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vulkania (à finir)

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Cfetuv
Messages : 33
Date d'inscription : 07/04/2018
Age : 20
MessageSujet: Vulkania (à finir)   Mar 25 Sep - 15:44

Elianthir
Vulkania


Résumé : Climat désertique et méditerranéen, population moyenne, échanges commerciaux avec les autres régions d'Aÿra seulement, plutôt faible économie, assez fermé au reste du monde, mixité raciale forte comme dans tout Aÿra.




Climat : Désertique (chaud et sec le jour, froid et sec la nuit, tempêtes de sable) et méditerranéen (hivers doux et humides, étés chauds et secs ; vents réguliers parfois forts).
Étendue : Partie sud du désert d'Alkaz jusqu'à l'Archipel des Oubliés, sauf les montagnes à l'ouest de la région.
Gentilé : Les Vulkanois(es).
Occupants : Des elfes (Dholien et Myniedd majoritairement), des nains (Pazùk), des humains (Austraux), des Drakéides, des Yarëchas en tribu et à peu près toutes les autres races en portions moindres.
Economie : Faible.
Commerce :
Export : élevage (peaux, viande), vergers (fruits exotiques), oliveraies (olives, huiles), vignes (raisins, vins), pêche (poissons et crustacés). La pêche est l'export majoritaire.
Import : métaux, pierres, bois, bestiaux.
Facilité : ports au nord-ouest du pays, route occidentale et orientale.
Factions : Je ne sais pas encore !
Situation politique : Démocratie représentative : le peuple exprime sa voix par des représentants auprès du gouvernement. On assiste à la montée en puissance d'un régime communiste qui souhaiterait se fermer un peu plus au monde pour vivre d'eux-même et développer leur économie, qui est la plus faible du continent.


Histoire


Vulkania fut longtemps la partie la plus désertique d'Aÿra et la plus austère possible. Il a fallu beaucoup d'efforts des races humanoïdes et notamment des Nakaras, qui ont une relation particulière avec les plantes, pour y faire pousser quelque chose. La partie sud-ouest du pays est donc celle qui s'est le plus développée puisque c'était la seule habitable pendant des siècles. Ce faisant, il y a beaucoup d'habitants en Vulkania, mais trop peu de ressources.

La population est majoritairement composée d'Aÿris du nord qui sont passés d'un port à l'autre depuis Asmilia jusqu'à Vulkania, qui se font face d'une certaine manière. Si c'est donc la démocratie sous toutes ses formes qui s'est transmise dans cette région, on constate de plus en plus de manifestations et de révoltes car le peuple a, en général, plutôt faim et le pays ne subvient pas assez aux besoins du peuple, surtout pour les villages orientaux par rapport à la capitale. C'est à Binitweh, habitée majoritairement par des elfes, qu'un régime communiste est né et cherche à accueillir le moins de monde possible sur ses terres où il est déjà ardu pour le peuple de vivre. Les dirigeants de ce parti politique à la mixité raciale complète souhaite que Vulkania se développe par elle-même et cesse ses exports, pour conserver les ressources pour le peuple. Ils cherchent un nouveau moyen de s'enrichir pour améliorer la vie du peuple et méprise les bourgeois.

Vulkania possède une petite faction armée mais ne se risquerait jamais à faire la guerre contre les autres régions d'Aÿra, et encore moins avec un pays lointain. C'est souvent dans son archipel, dit l'Archipel des Oubliés, qu'on emprisonne les plus dangereux criminels d'Aÿra, loin de tout et de tous.


Lieux principaux




Sefineris

C’est la capitale d’Agretia. Vaste cité portuaire, de nombreux entrepôts et commerces bordent les quais, tandis que les maisons s’entassent au pied de la colline au sommet de laquelle se trouvent le château et le palais royal. En raison du climat, plutôt chaud, la plupart des demeures (si leurs propriétaires ont de tels moyens) auront des loggias, pergolas, cours ombragées, ou des fontaines et sources d’eau, naturelles ou artificielles. Les murs des maisons sont recouvertes de crépis colorés. Il y a la plus grande concentration de races différentes d’Agretia, et l’une des plus grandes de Valkarna.



Académie Reyas

Prestigieuse école de magie, l’académie Reyas tire profit du climat chaud d’Agretia pour développer des connaissances et compétences poussées sur la magie du feu, la météorologie, la volcanologie, mais aussi la manipulation de la terre et des énergie chaotiques qui en résultent. L’académie elle-même fut d’ailleurs créée grâce à la magie ; son fondateur ayant manipulé les éléments à sa disposition pour sortir de terre cet impressionnant complexe. Une végétation luxuriante agrémente les différents bâtiments, offrant à ses étudiants un milieu propice à la relaxation, nécessaire afin de comprendre et de pratiquer la magie.


Fanos, Olaris et Elteris

Ces trois villages portuaires contribuent aux importants échanges commerciaux d’Agretia. Ils sont entourés de collines, de garrigue et de maquis. Les maisons, en pierre et aux toits de tuiles rouges, ont un charme particulier du sud d’Elianthir, avec des caractéristiques architecturales empruntées aux différentes races qui se côtoient dans cette région. L’eau pénètre dans les terres par de multiples calanques rocheuses au relief très escarpé.


Marais Moreras

Le marais Moreras est une région quasi inhabitée d’Agretia. Peu accueillant, il est infesté d’insectes, de sangsues et de couleuvres d’eau. Les voyageurs qui décident de le traverser devront veiller à bien rester sur le chemin qui relie Vencos à Thyros, les abords du sentiers étant particulièrement instables. On dit dans les villages que des êtres malveillants y vivent et qu’ils sortent de leurs repères la nuit...



Lakos

Petite ville du sud d’Agretia, Lakos s’est développée grâce à la production de raisin et de vin, très réputé. Ses maisons bordent un petit ruisseau qui s’assèche pendant l’été.



Lentos

Village d’oléiculture, Lentos est l’une des principales productrices d’olives et d’huile de Sefineris. Son château, ancienne forteresse seigneuriale, abrite à présent les Communs de la ville, la demeure de l’échevin, le marché, et un hospice.



Ravus

Petit village de pierres au charme ancien, Ravus ne possède aucun atout particulier, sinon son emplacement stratégique au milieu d’une vaste région peu boisée et presque inhabitée en raison des sols rocheux. Cela en fait la seule étape de l’est et du nord-est vers Sefineris.



Ferdras, Neres et Malaos

Ces villages d'agriculteurs bénéficient d’un terrain très riche et fertile, qui leur a permis de gagner une certaine notoriété parmi les cultivateurs d’Agretia. Généralement, le bourg se trouve sur une petite hauteur, les champs sont en contrebas, bien irrigués par la Saxa, l’Aktis, ou leurs ruisseaux.



Draros et Nivis

Ce sont des villages d’éleveurs, notamment de brebis et de chèvres, dont le lait est très prisé à Sefineris. Ils sont entourés de prés délimités par des clôtures, puis par de larges plaines. Les maisons, à l’architecture rappelant celle des communes australes du Brynan, entourent la demeure de l’échevin et les Communs. La pierre est beaucoup utilisée en raison de la proximité des montagnes.



Anmes

Cette petite ville est spécialisés dans la production de fromage, que lui permettent les collines et montagnes alentours. Des caves et des cavernes, en sous-sol, bien aérées et humides, favorisent le développement des champignons nécessaire à la fermentation du lait de brebis produit par les éleveurs de la région. Le bourg est construit à flanc de colline.



Ankeris et Salies

Villages de mineurs, ce sont eux qui produisent la totalité des ressources minérales du royaume (pierres précieuses, métaux, pierre de taille, calcaire…). De nombreuses carrières, mines et des sites d’extraction entourent ces deux communes, entièrement en pierre. Ce sont les seuls villages d’Agretia hormis le sud où résident des Nains, très doués dans les travaux de force et pour repérer les filons.



Ingas

Village de vergers, Ingas se situe entre deux pieds de montagnes, ce qui le protège grandement du vent. La rivière, non loin, est utilisée lors des transports de personnes et de marchandises vers Ankeris, grâce à des chemins de halage et des bateaux à fond plats similaires à ceux du Brynan.



Thyros

Petit village situé aux abords du marais Moreras, Thyros récolte la tourbe utilisée dans les champs d’Agretia pour en faire de l'engrais. Les maisons sont de bois, parfois reliées entre elles par des passerelles ou des passages à sec. Il y règne une humidité constante qui, pendant l’été, devient presque insupportable. La région est infestée d’insectes tels des moustiques ou des tiques.



Vencos

Hameau isolé dans les grandes plaines du nord-est d’Agretia, Vencos n’est pas très riche. Il pratique l’élevage de vaches et de cochons, son principal attrait résidant dans son splendide panorama. La proximité du marais a néanmoins tendance à faire fuir les voyageurs, qui préfèrent passer par l’est pour rejoindre Sefineris.



Ios et Helius

Ces petites villes des Îles Menelos vivent principalement de la pêche et du commerce de produits marins tels que les coquillages et les perles, essentiellement dans un but décoratif. L'architecture est différente de celle des villages continentaux d'Agretia, même si on retrouve une certaine influence. Beaucoup de maisons sont faites de pierres calcaires et sont donc d'un blanc particulièrement lumineux lors des jours ensoleillés.

La proximité avec les villas royales leurs donnent un certains cachets, et beaucoup de nobles ont investi dans des demeures luxueuses sur la plage ou les falaises afin d'assister, même de loin, aux réceptions de la très haute aristocratie agretienne.



Phyras

Initialement simple village de pécheurs, Phyras est devenu l'une des destinations les plus prisées de la noblesse agretienne, principalement grâce à sa proximité privilégiée avec la villa Erkinos. Cette cité balnéaire très touristique ne présente que des grandes demeures de luxe, des théâtres et commodités de grande qualité, proposant entre autres des produits locaux et diverses activités aquatiques telles que des visites en barques des grottes situées de l'autre côté de l'île, des baignades, spectacles de fontaines, etc.

Il est très courant de ramener de Phyras des bijoux en broderie d'argent, des pierres précieuses ou des perles comme souvenirs de voyage.



Les villas royales Minelos et Erkinos

Palaces réservés aux réceptions informelles ou d'apparat de la famille royale, Minelos et Erkinos sont des constructions récentes qui bénéficient de tout le confort nécessaire à des festivités de grande envergure. Des embarcadères de bois permettent aux bateaux des invités d'accoster, mais pas d'y stationner pendant la durée des fêtes.

Les bâtiments sont généralement de pierre calcaire blanche ou de marbre, avec de vastes cours, des loggias et des colonnades permettant de profiter du soleil et de l'air marin. Des bassins de mosaïques permettent aux invités de se baigner pour se rafraîchir, tandis qu'on leur sert divers jus et alcools. Les jardins ont la réputation de n'avoir pas de pareil dans tout Elianthir et qu'ils peuvent ravir l’œil même des personnes les plus aigries.

Seuls les invités de la famille royale peuvent s'y rendre durant les réceptions, et seulement quelques privilégiés y ont accès les autres jours.



La Servoda

Déjà imposante au Brynan, elle s’élargit encore grâce aux apports des nombreuses rivières d’Agretia, notamment la Pesmontis et la Saxa. A l’approche des montagnes, elle se borde d’une rangée de hauts plateaux et de falaises abruptes, notamment dans la région d'Ankeris.



La Megalia

Fleuve plus court et moins important que la Servoda, la Megalia marque la frontière naturelle entre l’Agretia et son voisin de l’ouest. Elle est marquée par des gorges plus ou moins profondes sur presque toute sa longueur, ainsi que d’une cataracte, à l’embranchement de l’Aktis. La route passe d’ailleurs à cet endroit par un pont.



Les rivières Saxa, Pesmontis et Aktis

Les trois rivières principales d’Agretia permettent aux villages d’agriculteurs et de vergers d’alimenter leurs cultures en eau potable tout au long de l’année. La Saxa et la Pesmontis ont des rives plus plates que l’Aktis.

La Pesmontis est utilisée pour les transports de personne et de marchandises entre Salies et Ankeris.

Distances



Distances en kilomètres, pour un trajet à pied, à allure de marche.

NB : environ 30 kilomètres par jour pour un Humain, un Elfe ou un cavalier, compter moins pour un Nain à pied, un enfant ou une personne invalide ou blessée. Attention à prendre en compte le relief et le climat dans le cas d’un trajet direct et non par la route.


Paysages:
 

Carte HD:
 


____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vulkania (à finir)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TUTO] Définir manuellement sa localisation météo ?
» Vous n'avez pas réussi à finir un roman de Jane, c'est le moment d'avouer!
» Ca va peut être finir par faire beaucoup non ?
» Antonin Artaud - Pour en finir avec le jugement de Dieu
» Pour en finir avec les "Polonaises"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Valkarna :: L'essentiel :: Fondamentaux :: Encyclopédie :: Géographie :: Aÿra-
Sauter vers: